Les zozos ne se cachent pas pour tweeter…

Les zozos ne se cachent pas pour tweeter…
15 juin 2016 Dorothée Paliard

Les zozos ne se cachent pas pour tweeter…

Par @StephaneDute. 16 juin 2016.

LE MOIS DE JUIN promet d’être l’un des mois les plus intéressants, médiatiquement parlant, de l’année 2016. Ce devait être, comme d’habitude, celui du baccalauréat, mais l’on eut droit, en prime, aux inondations gigantesques, aux grèves à répétition, aux batailles rangées entre « supporters » autour des stades de foot ou des hôpitaux pour enfants, aux veilleurs passés à tabac par certains « démocrates » du « collectif nuit debout », à un couple de policiers assassiné par un « jeune » radicalement islamisé et pour finir (mais nous ne sommes qu’à mi-mois) à l’attaque d’un bar gay d’Orlando, en Floride, laquelle attaque fit à elle seule, une cinquantaine de morts et tout autant de blessés…

Normalement, rien qu’avec ça, un bon journaliste doit pouvoir faire l’année ; alors pensez, quand tout ça tombe en même temps !

L’analyse du zozo…

Alors tentons d’analyser « finement » – comme le font certains zozos dont je vais vous parler plus bas – ces événements qui se sont déroulés récemment :

  • Les inondations ? Ben, c’est difficile de trouver un coupable…
  • Les grèves ? Ben, on est en France…
  • Les supporters violents ? Ben, c’est le foot…
  • L’hôpital Necker saccagé ? Ben, il y a toujours des éléments incontrôlés dans les manifestations…
  • Les veilleurs tabassés par « nuit debout » ? Ben, ils sont un peu fachos, non ?
  • Un couple de policiers assassiné ? Ben, ça arrive, malheureusement…
  • L’attaque du bar gay d’Orlando ? Là c’est signé : c’est La Manif Pour Tous !!!

« – La Manif Pour Tous ? »

« – Oui, La Manif Pour Tous. »

Là, normalement, si vous êtes normalement constitué, vous ne comprenez pas immédiatement  le rapport…

Il est vrai que l’analyse du zozo est tellement subtile, qu’elle prend quelques fois à rebours, nos pauvres neurones endormis.

L’explication est la suivante : Le bar d’Orlando est un bar gay. Les victimes aussi. Donc c’est un acte homophobe. Et qui, au niveau mondial, alimente l’homophobie depuis la nuit des temps ?

Ben, c’est La Manif Pour Tous.

CQFD.

Quand les loups chassent en meute…

Le premier zozo à avoir dégainé fut un certain Patrice Jean (@patricjean sur Tweeter).

Auteur, réalisateur et conférencier de son état, il est également spécialiste de justice sociale, de féminisme, de laïcité, de racisme et de plein d’autres trucs.

Un génie en somme !

Et il tweet ceci, notre génie :

« L’attentat de #Orlando correspond à l’application, façon islamiste, des valeurs de @LaManifPourTous #Homophobie »

Notre second zozo n’est autre que l’inénarrable Alain Jakubowicz.

Président de la Licra et avocat à ses heures perdues, Alain est le spécialiste mondial et reconnu de l’amalgame « désamalgamiseur ».

Quand il est face à un problème dont la solution ne lui convient pas – ici un musulman homophobe (ce qui n’est pas possible) – il ajoute un peu de racisme et d’antisémitisme et hop ! Le tour est joué. Dans ce cas, la ficelle était un chouïa grosse, et son Tweet a fait Pschiit :

« Racisme, antisémitisme, homophobie : toujours la même haine qui sème la violence et la mort . #Orlando »

On ne voit pas bien le rapport mais bon…

Pour Alain Jakubowicz, le monde entier ne se comprend qu’à l’aune du racisme et de l’antisémitisme. Un peu comme pour Freud avec le sexe !

Il y eut beaucoup d’autres zozos, et notamment Pascal Nègre (ex Président d’Universal Music France et ex Vice-président d’Universal Music International).

Alors que La Manif Pour Tous tweetait :

« Peine immense pour les victimes et les familles endeuillées. Nausée face à la haine et la violence ».

Lui leur répondait :

« Ils ont semé le vent… et sont étonné que la récolte puisse être une haineuse tempête #Orlando »

La classe, non ?

Mais le gagnant toutes catégories, celui qui a, si l’on peut dire, tiré la queue du Mickey, fut sans conteste Jean-Sébastien Herpin (@jsherpin sur Tweeter). Secrétaire régional d’EELV Centre et membre de la commission LGBT, il n’y est pas allé de main morte et ça donnait ceci :

« La différence entre la Manif pour tous et #Orlando ? Le passage à l’acte. »

Miséricorde…

Voilà ce qui se disait sur Tweeter, ces derniers jours et c’est vrai, qu’en cette année Sainte, il nous faut faire preuve de beaucoup de miséricorde. N’empêche que l‘autre soir, alors que je « méditais » sur les zozos, sur la miséricorde, sur La Manif Pour Tous et sur Twitter, je me disais, in petto : « Seigneur, juste avant de leur accorder ta miséricorde, laisse-moi leur coller un bon bourre pif en guise de pénitence ».

Oui je sais. Moi non plus, je ne suis pas entièrement certain que cela soit conforme au Magistère…

Ah, j’oubliais…

Omar Mateen, le terroriste islamiste, était gay.

Il est vrai que pour le savoir, il vaut mieux parler anglais car visiblement, ça n’intéresse pas beaucoup la presse française.

Mais j’ai une idée subitement.

Et si Omar Mateen était un gay issu de La Manif Pour Tous ?

 

 

Partagez cette page
Suivez l'OSP sur les réseaux