Meilleur que prévu !

Meilleur que prévu !
10 juin 2015 Dorothée Paliard

Meilleur que prévu !

Par Stéphane Duté.

L’économie française va mal. Très mal : déficit budgétaire abyssal, chômage en hausse continue, balance commerciale à pleurer, investissements en berne, taux d’imposition record, dépenses publiques non maitrisées… Bref, la France c’est l’anti- cochon : dans son économie, rien n’est bon !

Eléments de langage

Alors, puisque depuis 2008, aucun gouvernement ne souhaite prendre les mesures adéquates ; puisque la courbe de chômage s’inverse dans le sens inverse du sens dans lequel elle était censée s’inverser (Pas facile à dire) ; puisque plus personne ne croit aux lendemains qui chantent, il reste l’arme ultime, la bombe atomique de la politique : les éléments de langage.

Les éléments de langage sont à homo-politicus moderne ce que le Canada Dry était à l’alcool autrefois. De loin, ça ressemble à de la politique, ça en a la saveur. Mais ce n’est pas de la politique. C’est juste de la communication… Quand les « politiques » ne veulent rien faire – par peur ou par paresse – ils se mettent subitement à communiquer. Et le miracle, c’est que tout le monde pense qu’ils travaillent !

Or imaginez deux secondes ce qui se passerait dans une entreprise, si d’aventure, le directeur de la communication y prenait le pouvoir et confiait au directeur général la gestion des petits détails de la vie ordinaire. Nul besoin d’être grand clerc pour deviner qu’il se passerait exactement ce qui se passe dans notre pays : une catastrophe !

Mais c’est quoi exactement un élément de langage ?

Le plus simple, c’est encore de lire la définition qu’en fait Wikipédia 1[1]

« Un élément de langage est un message ou une formule préétablis que doit produire chacun des membres d’un même mouvement politique lorsqu’il vient à s’exprimer sur un sujet donné, généralement polémique. Il s’agit donc d’une forme de communication politique qui se caractérise par le fait qu’elle est coordonnée a priori afin de demeurer à peu près invariable quels que soient les intervenants amenés à la porter dans les médias. Souvent élaborés par ou avec l’aide de conseillers en communication, les éléments de langage présentent l’avantage d’assurer une cohérence entre les différents discours qui émanent d’un même mouvement, au-delà de son porte-parole officiel. En outre, ils permettent une répétition qui augmente peut-être l’efficacité des arguments soutenus par effet de simple exposition. Ils peuvent en revanche être repérés comme des constructions purement tactiques ou sembler participer d’une forme de langue de bois lénifiante. »

C’est clair, net et précis. Merci Wikipédia ! Et du coup, je peux tranquillement enchainer sur l’élément de langage du moment…

 

Sécu: des résultats meilleurs que prévus…

Autant vous prévenir tout de suite, la sécu n’est qu’un exemple. En creusant un peu, vous découvrirez partout des formulations du style « c’est meilleur que prévu ». Bien sur les chiffres sont mauvais. Effectivement c’est chaque année de mal en pis. Oui, les comptes de la sécurité sociale (dont la dette totale avoisine les 200 milliards d’euros)  nous montrent clairement la direction du mur. Mais rassurez-vous braves gens : C’est meilleur que prévu !

C’est meilleur que prévu pour « La Dépêche »[2] C’est meilleur que prévu pour « Europe1»[3]. C’est meilleur que prévu pour « La Nouvelle République »[4]. C’est meilleur que prévu pour « L’Express »[5]. C’est meilleur que prévu pour « Boursorama »[6] et pour tous les autres journaux qui auront repris en boucle, toute la journée, la dépêche de l’AFP qui disait, je vous le donne en mille : « C’est meilleur que prévu !!! »

Qu’est-ce qui est meilleur que prévu ?

Qu’est-ce qui est meilleur que prévu ? On s’en fout. Ce soir, les français se coucheront en ayant retenu deux choses :

  • Sécurité sociale
  • Meilleur que prévu

Et voilà ! Le tour est joué. L’homme politique a fait son travail qui était, non pas de travailler à la réduction du déficit de la sécurité sociale, mais d’informer l’AFP sur ce que les français devaient retenir.

« Retenir », voyez-vous, c’est de la communication. « Apprendre », c’est de l’information. Et l’information ne se trouve plus dans les journaux (ou si peu)…

Voilà ce qui est meilleur que prévu 

Ce tableau montre l’évolution, depuis 20 ans, de la dette de la sécurité sociale. Il n’est pas forcement nécessaire de l’expliquer…

Alors franchement, si je ne savais pas que « c’est meilleur que prévu », je serais mort de trouille !


 

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9ment_de_langage

[2] http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/08/2120421-secu-deficit-devrait-etablir-13-milliards-euros-2015-2015.html

[3] http://www.europe1.fr/economie/securite-sociale-des-comptes-dnas-le-rouge-mais-moins-quavant-1352780

[4] http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2015/06/08/Secu-des-resultats-meilleurs-que-prevus-mais-toujours-inquietants-2358246

[5] http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/secu-des-resultats-meilleurs-que-prevus-mais-toujours-inquietants_1687410.html

[6] http://www.boursorama.com/actualites/secu-des-resultats-meilleurs-que-prevus-mais-toujours-inquietants-023d65b326fcb98f1fc1f9e87736e109

Partagez cette page
Suivez l'OSP sur les réseaux