Elections européennes – Tribune de Maria Hildingsson

Elections européennes – Tribune de Maria Hildingsson
22 mai 2014 webmaster

Elections européennes – Tribune de Maria Hildingsson

Par Maria Hildingsson, secrétaire général de la FAFCE

 

Cher lecteur,

Ce dimanche 25 mai vous avez la possibilité d’influencer la politique de l’Union européenne pour les 5 ans à venir. En vous rendant aux urnes pour voter aux européennes vous exprimez votre souhait pour la politique menée par le Parlement européen, vous avez aussi à travers votre bulletin de vote un impact sur la composition du prochain collège de commissaires européens.

Votre choix n’est pas neutre tout au contraire, mais cela suffit-il pour vous convaincre de prendre le temps d’aller voter aux européennes ? Peut-être pas… il y a tant d’autres choses à faire un dimanche, et après tout quelle différence fait une voix ?

Alors, si vous n’êtes pas convaincu de l’importance de ces élections ou si vous vous posez la question de savoir pour qui voter, permettez-moi de vous partager ma réflexion à la veille de ce scrutin.

Pourquoi lire la suite ?

Parce que je vous parle depuis mon poste d’observateur des affaires européennes à Bruxelles où je suis basée depuis 2009 ?

Parce que Secrétaire général de la Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe (FAFCE (website)) je me soucie de la politique familiale en Europe ?

Parce que le Parlement européen a voté ces derniers mois sur des rapports touchant directement à l’éducation sexuelle de vos enfants (Estrela) ou la filiation dans le cadre des relations entre personnes de même sexe (Lunacek) ?

Ou bien tout simplement parce que comme vous, je suis inquiète de l’avenir de notre société et des lendemains que nous préparons pour les générations futures…

A travers mon engagement professionnel au service de la famille à Bruxelles je peux vous assurer que ce n’est pas le moment de baisser les bras, au contraire ! En 2013 des centaines de milliers de Français se sont levés pour aller dire « ça suffit ! » dans la rue : l’ingénierie sociale où les désirs d’adultes font des enfants des cobayes d’expériences sociétales, soutenue par le pouvoir politique, ça suffit ! Cette résistance a conduit à un réveil profond des consciences dont les fruits s’illustrent par des démarches telles celles des veilleurs et sentinelles qui à leur tour engendrent des engagements forts dans la vie de la cité dont n’avons vu qu’un avant-goût pour l’instant…

Cette résistance et ce réveil des consciences ont ouvert le chemin à nouvelle génération d’acteurs dans le champ politique et sociétal. Des hommes et des femmes d’âges variés mais aux convictions chevillées au corps se sont levés pour demander un changement, maintenant – une demande qui rappelle une promesse qui a certes été tenue car changements il y en a eu mais non pas celles dont la France a besoin pour se redresser et retrouver sa fierté. Ce sont au contraire des changements de civilisation qui ont été promues par le pouvoir politique en place, des changements qui mettent à mal les conditions de vie de ce que chaque nation chérit, à savoir la famille et en son sein les enfants, l’avenir de l’humanité.

La politique européenne paraît en général lointaine, que l’on soit en France, en Irlande ou en Estonie alors qu’environ 70 % des lois appliquées au niveau national proviennent désormais du législateur européen ! La politique de l’Union européenne a un impact direct sur la vie quotidienne des familles à travers toute l’Europe. C’est un argument de taille pour ne pas laisser le champ d’action vide car il y a toujours d’autres acteurs qui l’investissent, des acteurs qui ne partagent pas forcément les mêmes préoccupations, voire loin de là…

Votre pouvoir de décision vous le confiez par l’intermédiaire d’un bulletin de vote à une personne prête à s’engager à promouvoir et défendre les valeurs qui sont les vôtres. Alors, faites le bon choix, choisissez une liste pour ces élections en regardant les positions prises sur les questions qui vous tiennent à cœur !

Dans le Parlement européen sortant il n’y a aucun parti politique, aucun groupe politique qui a fait de la famille une priorité ! A Bruxelles c’est un fait qu’à l’exception de quelques eurodéputés individuels, les députés français ne soutiennent point la famille et le droit des enfants d’être élevés par leur père et leur mère tant que cela se peut… En réalité, les délégations françaises, qu’elles soient de gauche ou de droite, ont voté de façon identique sur 93 % des résolutions adoptées par le Parlement européen. Il est temps de changer cela !

Votre droit de vote est aussi un devoir ! Devoir citoyen car chaque droit entraîne un devoir, mais encore plus un devoir moral, un devoir d’âme. Tout père, toute mère de famille ont charge d’âme et le devoir de veiller à ce que la société prenne soin de leur famille et cela passe entre autres par les urnes, que l’on le veuille ou non. Tout homme de bonne foi a le devoir d’agir en cohérence avec ses convictions !

Ne laissons plus le courage décliner sur notre continent ! Solsjénitsyne, cet homme qui a connu les souffrances des goulags, la perversité du système politique soviétique, qui, écrivain, a reçu le prix Nobel a adressé un message fort à la société occidentale :

« Le déclin du courage est peut-être le trait le plus saillant de l’Ouest aujourd’hui pour un observateur extérieur.Le monde occidental a perdu son courage civique. (…) Ce déclin du courage estparticulièrement sensible dans la couche dirigeante et dans la couche intellectuelle dominante, d’où l’impression que le courage a déserté la société toute entière. »

Son message a été prononcé en 1978, il y a 35 ans… il est temps que les peuples d’Occident se réveillent et prennent leur courage à deux mains !

Les derniers sondages montrent que le taux de participation ce dimanche sera de 40 %, c’est une aubaine ! En votant pour une liste qui se distingue par son engagement aux côtés de la famille vous contribuez réellement à permettre le changement, le vrai ! Les grands partis rentreront au Parlement européen, ils ont leur soutien assuré. Leurs positions sous la législature 2009-2014 sont connues… Regardez du côté des listes nouvelles, plus petites.

Soyez courageux, soyez la minorité créative qui permettra de renverser la vapeur ! Parfois un grain de sable suffit pour perturber un système. Soyez donc celui ou celle qui pousse en avant ce grain de sable afin que l’Europe de demain puisse répondre aux désirs profonds de nos jeunes : ceux de leurs cœurs qui crient souvent, trop souvent dans le désert car dans la solitude et la précarité relationnelle où l’on n’est connecté aux autres par les réseaux sociaux mais ô combien seul dans sa vie. Cette pauvreté humaine a un visage qui s’exprime trop souvent par un cri silencieux, le suicide… aujourd’hui la première cause de mort chez les adolescents dans ma patrie, la Suède, un constat qui me déchire le cœur.

Alors, ne restons pas bras ballants, mettons-nous en route pour témoigner de notre foi en la dignité de chacun en faisant un choix éclairé, conscient et courageux ce dimanche !

  • Damien Tampé

    Pour ceux qui sont dans le Nord-Ouest, je conseille la Liste « Nous Citoyens ».
    C’est une liste généraliste (qui s’exprime beaucoup plus largement que les sujet famille ou éthique, qui ne sont pas de la compétence de l’UE, et que ne doivent pas le devenir, sous peine de nous voir imposer par les lobbies européens des changements que nous ne souhaitons pas)
    Sur la « profession de foi » de Nous Citoyens que chaque électeur reçoit dans sa boite aux lettres, vous lirez:
    « La dignité de la personne est au coeur de la démarche de Nous Citoyens et la confiance un levier majeur de notre projet de réformes du pays qui vise à réconcilier solidarité et prospérité.
    La famille est la cellule de base de la société, là où se construit la confiance, et les parents sont les premiers et principaux éducateurs des enfants. La liberté de conscience et de religion doit être garantie. »
    Les 2 premiers de la liste Nous Citoyens Nord-Ouest ont signé http://www.voteforfamily2014.eu/jpsearch?p=FR. , http://www.oneofus.eu/, et les 4 premiers ont signé http://www.europeforfamily.eu/nord-ouest/ (pour ne citer qu’eux…)

    • Denys Dhiver

      Les seuls listes qui se soient engages sur des poitns clairs (type « Manif Pour Tous ») ce sont les listes Force Vie !
      Voire http://www.europeforfamily.eu

  • VitruveDD

    j’ai une question urgente. Deux listes sympathiques vont
    se partager les quelques pourcents de voix favorables à l’être humain et tomber
    toutes deux en dessous du seuil de 5%. Qui peut m’aider à comprendre?

    « Nous citoyens », ou « Force Vie », que
    voter sachant que l’objectif n’est pas d’apporter une caution de sympathie à
    une liste, mais d’envoyer un député au parlement, et donc de rassembler au
    moins 5% des voix. Deux listes dont une est portée par un grand businessman,
    Denis Payre, l’autre par une petite association que j’aime depuis fort
    longtemps, et qui est la bête noire de certains milieux dirigeants.

    Diviser notre pauvre électorat n’a qu’une conséquence
    sûre, c’est qu’aucune des deux listes n’atteindra le seuil de 5% nécessaire
    pour élire un député.

    La politique, ce n’est pas d’être plus droit que le
    voisin, c’est d’abord de rassembler des électeurs en nombre suffisant. Merci
    d’avance des avis que je recevrai.

    J’ajoute que les arguments de Denis Payre sur la famille
    au Parlement européen sont fallacieux : « Nous pensons que les sujets de
    société ne sont pas la priorité dans un contexte de crise économique majeur. Ne
    rajoutons pas une crise morale à une crise sociale. Ce n’est donc pas le moment
    d’ouvrir ces débats ». La crise morale, elle est bien là, et ses activistes
    sont plus actifs qu’ils ne l’ont jamais été; il ne s’agit pas de la rajouter mais d’y
    veiller!

    Merci de votre avis

    • Simon le pharisien

      Damien Tampé a raison Il a souvent raison d’ailleurs !). Pour ceux qui sont dans le Nord-Ouest, je conseille également la liste « Nous Citoyens » dont je connais les fondamentaux très forts (bien que méconnus) sur les questions liées à la vie.

Partagez cette page
Suivez l'OSP sur les réseaux