Tous debout pour la famille et l’enfant  

Tous debout pour la famille et l’enfant  
22 septembre 2016 Dorothée Paliard

Tous debout pour la famille et l’enfant  

Le samedi 15 octobre au soir, des Sentinelles de Paris seront heureuses d’accueillir même tardivement Place Vendôme les provinciaux qui ne lâchent rien, eux aussi, et de diverses manières.

Depuis le 24 juin 2013, la Place Vendôme est le lieu où se manifeste chaque jour ou presque, humblement et paisiblement, le désaccord des individus face aux injustices et aux lois sociétales imposées par des idéologues patentés. Déjouant les pronostics morbides à brève échéance hâtivement formulés par ceux d’en face que leur présence irritait, les Sentinelles sont toujours debout, avec constance et bienveillance, déterminées et pacifiques.

Lors de cette convergence prévisible des Sentinelles de toute la France, chacun portera silencieusement ses revendications personnelles, suivant sa sensibilité. Nul doute qu’elles seront toutes tournées vers le bien commun de notre nation bientôt confrontée à des choix importants. Bien sûr, c’est pour la famille et l’enfant d’abord que les Sentinelles restent et resteront debout : gageons que l’abrogation sera dans toutes les têtes, ainsi que la lutte contre la PMA sans père ou la GPA, ou encore la théorie du genre. Mais chacun pourra aussi veiller pour que la France ne subisse plus certains des maux qui l’accable : la justice bafouée, les idéologies triomphantes, les mensonges qui tiennent lieu de seul discours, notre identité et notre culture niées, l’éthique qui se plie aux exigences des marchés ou des lobbies. Les Sentinelles savent que ce chemin sera long et semé d’embûches, mais elle travaillent pour les générations futures, avec la patience dont elles témoignent chaque jour.

Pour les personnes qui n’auraient jamais veillé comme l’une des Sentinelles, la méthode est très simple : se tenir debout, ne pas porter de signe distinctif et respecter l’espacement avec les autres Sentinelles (afin de ne pas constituer de manifestation), rester pacifique et silencieux quoiqu’il arrive, ne pas troubler l’ordre public, et ne répondre aux tiers curieux qui poseraient des questions qu’en son nom propre (il n’y a pas de porte-parole). Pour plus d’informations, suivez les liens vers le Manifeste des Sentinelles (https://pourkoijeveille.net/pour-comprendre/ce-que-nous-sommes-aujourdhui/manifeste-des-sentinelles/) et l’Attitude de la Sentinelle en mode Veilleur Debout (https://pourkoijeveille.net/attitude-de-la-sentinelle-en-mode-veilleur-debout/). S’inscrire à l’évènement Facebook en bout de lien n’est en rien obligatoire (https://www.facebook.com/events/1208999082485430/).

En cette période troublée, à l’orée d’échéances qui préoccupent chaque citoyen, que les Sentinelles montrent qu’elles restent debout, toujours aussi résolues, paisibles et bienveillantes, et unies (au delà de la distance physique qui les sépare) par le soucis du bien commun.

Des Sentinelles

Partagez cette page
Suivez l'OSP sur les réseaux